Zoom-elec.com - Schema-electrique.net
Norme électrique NF C 15-100 actualisée
Vous réalisez vos travaux d'installation électrique ! 
Normes, Schémas, Plans, Techniques... Zoom-Elec
Traduction - Translate

Norme électrique éclairage

- Nombre de points lumineux par disjoncteur et type de pièce,
- Hauteur des appareillages, interrupteur, va et vient, bouton poussoir.
  • Avant toute intervention sur une installation électrique, déclencher le disjoncteur général !
Attention

Les sections de fil ou câble sont données aux minima

(hors chute de tension).

Les calibres des protections sont donnés aux maxima.

Norme électrique : l'éclairage

Norme éclairage en savoir + sur l'obligation d'un éclairage au plafond pour la cuisine, le séjour et les chambres
Réglementation relative à l'accessibilité des personnes handicapées

Réglementation d'accessibilité des personnes handicapées



Obligation d'accessibilité pour les logements et parties communes :


 de bâtiments d'habitation collectifs,

de maisons individuelles construites pour être louées, mises à disposition ou être vendues.

de locaux collectifs d'ensembles résidentiels de plusieurs maisons individuelles groupées.

 

Elle concerne l'unité de vie des logements qui sont généralement constituée :

de la cuisine, du séjour, d'une chambre, d'une salle de bain et/ou salle d'eau et d'un wc.


Ces informations s'afficheront en cliquant sur le logo accessibilité relatif au chapitre concerné :

 

 

La protection des circuits d'éclairages

Norme électrique de protection de circuit d'éclairage

La protection des circuits



Chaque départ de circuit d'éclairage doit être alimenté sous protection différentielle*
30 mA de Type A ou AC et disjoncteur de calibre maximum de 16 A (10 A conseillé) pour une section minimum de 1,5 mm² pour 8 points d'éclairage maxi.

*hors circuit alimenté par transformateur de séparation

La norme électrique rend obligatoire l'utilisation de disjoncteur, les fusibles sont par conséquent interdits.


La norme demande également de séparer les différentes fonctions de circuits, un disjoncteur et donc un circuit ne pourra alimenter que des points lumineux et des prises de courant commandée servant à l'éclairage.


Pour une continuité de service, un studio, un appartement ou une maison doit disposer d'au moins 2 circuits d'éclairages répartis sous 2 dispositifs différentiels distincts (il est admis, pour un petit logement disposant d'une seule pièce principale, de n'avoir qu'un seul circuit).

Le décompte des points d'utilisation



Chaque circuit électrique d'éclairage peut comporter un maximum de 8 points lumineux. Un luminaire comprenant plusieurs lampes est considéré comme un seul point d'utilisation.

Dans le cas de spots ou bandeaux lumineux, un point d’utilisation est compté par tranche de 300 VA dans la même pièce.


Une prise de courant commandée (interdites dans une salle de bain, salle d'eau et WC) est comptée comme 1 point lumineux. La norme électrique NF C 15-100 n'autorise que 2 prises commandées par interrupteur ou va et vient et uniquement situées dans la même pièce, dans le cas de plus de 2 prises, il est imposé d'utiliser un contacteur, télérupteur ou similaire.

Les circuits électriques

Les circuits d'éclairages

Circuit d'alimentation électrique

Réalisation des circuits d'éclairages



Son circuit est réalisé en section 1,5 mm² minimum avec : 


  • la phase, toutes couleurs sauf bleu ou vert/jaune
  • le neutre en bleu
  • la terre en vert/jaune

Avec présence de la terre à chaque point d'utilisation, même si elle n'est pas utilisée.

Canalisations


Toute canalisation (hors cas particulier) doit finir dans une boîte de connexion (boîte de dérivation, boîtier saillie / encastré / placo, boîtier DCL ...) ou luminaire fixe muni d'un bornier de raccordement.

Tout équipement situé à l'extérieur doit obligatoirement être alimenté par câble.

Norme et hauteur des commandes d'éclairages

Les commandes d'éclairages :


La norme électrique demande à ce que toute pièce principale, de service ou de dégagement supérieur à 4 m² où il est prévu de rentrer dispose d'au moins 1 point d'éclairage. Celui-ci devra être commandé par un dispositif fixe de type manuel ou automatique.

Ces commandes doivent être d'un calibre minimum de 10A, avec l'obligation de couper la phase.

Tout appareillage doit être fixé avec des vis. Dans le cadre d'une rénovation, s'il est impossible de changer un boîtier non pourvu d'emplacement de vis de fixation, il est autorisé de mettre, dans ce cas, un appareillage à griffe.

Les équipements situées à l'extérieur, dans une cave, un atelier ou un garage devront être étanche et avoir un idegré de protection mini IP24 voir IP25 si arrosées au jet

Hauteur de pose d'un interrupteur, d'un va et vient ou d'un bouton poussoir



Les commandes d'éclairage sont généralement placées du côté ouvrant de la porte à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m du sol fini (généralement axe 1,20 m).

Réglementations relatives à l'accessibilité des personnes handicapées concernant les appareillages manuel de commande
Fermer la réglementations relatives à l'accessibilité des personnes handicapées concernant les appareillages manuel de commande

Réglementation accessibilité (quid) :

 

Commande manuelle placé du côté ouvrant de la porte et à portée de main à une hauteur du sol fini de 0,90 à 1,30 m. Dérogation éventuelle pour local contenant une baignoire ou douche, voir volume salle de bain, salle d'eau

 

Couloirs et circulations :

- avec voyant lumineux, à moins de 2 m de chaque accès,

- sans voyant lumineux, à moins de 1 m de chaque accès,

ou par système automatique de détection de présence

 

Locaux et équipements collectifs :

- repérés par un témoin lumineux,

- situés à plus de 0,40 m d’un angle rentrant de parois ou de tout autre obstacle à l’approche d’un fauteuil roulant, à une hauteur de 0,90 à 1,30 m

Branchement d'un interrupteur

Nombre de points d'éclairages

Une quantité minimum de points d'éclairages



Pour l'installation électrique des logements (studio, appartement ou maison), avec :


  • toute pièce principale, de service, de dégagement supérieur à 4 m² où il est prévu de rentrer doit disposer d'au moins un point d'éclairage (les annexes non-attenantes telles qu'abri de jardin, garage, etc... ne sont pas concernées).

  • Au moins un point d'éclairage au plafond est obligatoire pour les pièces principales si celui-ci comporte des planchers en dalles pleines, dalles alvéolées ou dalles à poutrelles/hourdis.

  • En cas de rénovation totale ou dimpossibilités de réalisation en plafond, ce point lumineux peut être en applique ou par prise de courant commandée.

  • Un dispositif de connexion de luminaire (DCL) est obligatoire lorsque la canalisation est encastrée, lorsqu'elle ne l'est pas, les connexions peuvent être réalisées directement aux bornes de l'équipement ou dans un boitier DCL saillie.

Dérogations des boîtiers DCL :


- impossibilité constructive d'incorporer une boîte de connexion dans le matériau support,

- alimentation fixe de l'éclairage réalisé en apparent,

- boîte de connexion intégrée au luminaire ou à son bloc d'alimentation,

- architecture du luminaire ou de son bloc d'alimentation ne permettant pas d'interposer une boîte de connexion.

Les fixations des boîtiers de connexions pour l'alimentation de points d'éclairage dans les plafonds doivent être réalisées en prévision d'une suspension de luminaire d'une charge de 25 kg minimum.


Dans les volumes 0 et 1 de salle de bain et salle d'eau, les socles DCL sont interdits.

Ils sont autorisés dans le volume 2 sous réserve d'être recouvert par un luminaire adapté au volume ou en attente si muni d'un obturateur (degré de protection IPx4 mini)

Norme électrique salle de bain et salle d'eau
  • 1 point d’éclairage extérieur à chaque entrée principale et de service.

Tout circuit d'éclairage doit être alimenté par câble et aboutir, soit : 

 

- dans une boîte de connexion (équipée ou non d'un socle DCL),

- à un luminaire,

- à une douille non fixée, permettant d'assurer la fonction de test de l'installation électrique.


Les équipements situées à l'extérieur, dans une cave, un atelier ou un garage doivent comporter un degré de protection mini IP24 voir IP25 si arrosées au jet.

Réglementations relatives à l'accessibilité des personnes handicapées concernant les éclairages
Fermer la réglementations relatives à l'accessibilité des personnes handicapées concernant les éclairages

Réglementation accessibilité (quid) :

 

- Eclairage d'escalier : tout escalier doit comporter un dispositif d’éclairage artificiel pour supprimer toute zone d’ombre, commandé aux différents niveaux desservis

 

- Eclairage de cheminement extérieur : lorsque l’éclairage naturel n’est pas suffisant, un dispositif complémentaire doit être mis en place afin d’assurer une valeur d’éclairement mesurée au sol d’au moins 20 lux en tout point de celui-ci

Norme équipement minimum

Prise électrique commandée



Une prise commandée est interdite par la norme dans une salle de bain, une salle d'eau et un WC.

Les prises de courant commandées doivent être fixées avec des vis.
Dans le cadre d'une rénovation, s'il est impossible de changer un boîtier non pourvu d'emplacement de vis de fixation, il est autorisé de mettre un appareillage à griffe.

Chaque prise doit comporter des obturateurs / éclipses de protection enfant.
Prise de courant 2 Pôles + Terre avec obturateur de protection enfant

Rappel : décompte des points lumineux

(maximum 8 par circuit)

Un luminaire comprenant plusieurs lampes est considéré comme 1 seul point d'utilisation.

Dans le cas de spots ou bandeaux, un point d’utilisation est compté par tranche de 300 VA dans la même pièce.


Une prise de courant commandée est comptée comme 1 point lumineux.

Rappel : la norme électrique n'autorise que 2 prises commandées par inter ou va et vient et situées dans la même pièce, dans le cas de plus de 2 prises, il est imposé d'utiliser un contacteur, télérupteur ou similaire.

Norme électrique éclairage

+ d'infos pour analyser et concevoir :


Le circuit d'un interrupteur

Schéma électrique de l'interrupteur Câblage et branchement d'un interrupteur
Zoom'chantier, comment brancher un interrupteur, un double inter, avec voyant ?
Brancher un inter, double, à voyant
Le circuit d'un va et vient
Schéma électrique du va et vient Câblage et branchement d'un va et vient
Zoom'chantier, comment brancher un inter va et vient, un double va et vient, avec voyant ?
Brancher un va et vient, double, à voyant
Le circuit d'un télérupteur avec ses boutons poussoirs
Schéma électrique du télérupteur Câblage et branchement d'un télérupteur
Offrir votre soutien !